Logo de la mairie de Livinhac le Haut

"Verres" de Roselyne Blanc-Bessiere

L’artiste s'illustre d'abord dans la céramique et tombe par hasard, dans l'univers des verriers. Une véritable révélation !

« C'est une cuisson avec du verre qui a mal tourné ! J'ai alors compris que cette matière était complètement malléable et j'ai ressenti une très forte émotion ». À partir de cet instant, Roselyne Blanc-Bessière n'a plus quitté ce matériau.

« Je suis bien dans mon travail, c'est ma colonne vertébrale. Le verre est extrêmement technique, j'ai appris à le comprendre. Je le trouve fascinant car il vit. On peut observer une pièce en verre sans bouger et constater qu'elle se transforme par le simple biais de la lumière ».